Interview du nouvel entraineur senior – Arnaud Bellanger !

Arnaud Bellanger, le nouvel entraineur de la catégorie Senior a accepté de répondre à nos questions afin de le connaître un peu plus.

Bonjour Arnaud et bienvenu et au FCSLMV. Peux-tu te présenter en quelques mots (age, métier, parcours joueur/entraineur) ?

34 ans, marié, 1 enfant (le 2ème pour Février). Je suis éducateur /animateur  vie scolaire  au collège St Joseph de Chantonnay.

Formé au SO Cholet depuis l’age de  7 ans. J’ai passé 3 ans à la Roche VF entre 2009 et 2012 puis je suis retourné un an au SO Cholet. Puis une année « off » avant de répondre au projet de Pouzauges en 2014 jusqu’en 2018 avant de me lancer dans le projet FCSLMV .

Entraîneur U16 au SO Cholet niveau inter régional, Entraîneur U19 Pouzauges niveau régional. Hormis ces deux postes, je suis dans le coaching et l’entraînement de différentes catégories depuis l’âge de 16 ans . Enfin, depuis 3 ans, j’ai intégré l’équipe technique régionale, détaché sur les districts du Maine et Loire et de la Vendée, pour assurer la formation des futurs éducateurs et le suivi des détections de joueurs.

Qu’est-ce qui t’as motivé à signer au FC St Laurent Malvent ?

Le projet du club, qui m’avait déjà été présenté la saison dernière et la volonté de me lancer dans un projet seniors.

Quelles sont tes premières impressions en ce début de saison ? (La préparation, le physique, le groupe, l’ambiance, ton intégration…)

Mes premières impressions sont positives. Le club est structuré avec des dirigeants et bénévoles dévoués, des éducateurs référents diplômés ou avec la volonté de poursuivre leur cursus de formation et un groupe de joueurs seniors dynamique et travailleur sur ce début de saison. La préparation estivale a été bonne malgré les différents congés d’été. Une présence intéressante aux séances a permis aux différents joueurs de prendre connaissance des nouvelles méthodes de travail et du nouveau projet de jeu.

Quel style d’entraineur es-tu au niveau de ta personnalité ? Et que souhaites-tu inculquer à tes joueurs ?

Je suis un entraîneur proche de mes joueurs. J’aime que tout soit installé avec rigueur. Je suis beaucoup dans l’anticipation avec la volonté d’apporter à l’ensemble de mon groupe un maximum d’informations. L’objectif étant de permettre aux joueurs d’avoir un maximum d’éléments pour répondre aux  différents problèmes posés en match ou en séance.

Quel est ton approche du football de manière générale ? Prônes-tu le football total en demandant à tes joueurs d’avoir la possession ou préfères-tu un football plus direct ?

J’aime composer avec les différentes méthodes de travail. L’idée est d’imposer notre style de jeu basé sur des temps de possession avec l’objectif  de déséquilibrer l’adversaire. Egalement, je souhaite que mes joueurs soient performants sur les phases de transition pour allier attaque placée et/ou attaque rapide. Enfin, je souhaite que l’on soit en permanence dans l’idée de se dire que l’on peut perdre le ballon et donc être vigilant pour ne pas être pris à défaut. Toujours être équilibré.

La Première s’est maintenue en D1 la saison dernière, la Réserve est montée en D3 et la C évoluera en D4, quels sont les objectifs pour les 3 équipes cette saison ?

J’ai posé la question aux joueurs au travers une charte interne au groupe seniors car je ne suis pas quelqu’un qui impose des objectifs sans avoir sondé mon groupe.

La volonté est de maintenir au plus vite les 3 équipes dans le championnat D1, D3, D4 puis par la suite jouer le haut du tableau si possible. Les garçons ont également la volonté de s’imprégner au plus vite du nouveau projet de jeu sans oublier la notion de plaisir qui nous réunit sur chaque séance et match.

 

Comment qualifierais-tu le jeu pratiqué en D1 de manière générale et quels seront selon toi les clés pour envisager une progression à l’avenir ?

Je découvre ce niveau. Avec la réforme des championnats, je dirais que c’est plus un championnat R3 bis avec le nombre de clubs ayant déjà évolué au niveau régional ainsi que la présence des réserves de R1 ou R2. Il est donc important d’avoir des idées de jeu car sur la durée, seules les équipes proposant un contenu parviennent à exister.

Tu t’occupes aussi des préparations pour les séances d’entrainement pour les catégories U14 et U18, quelle est ta relation avec eux et avec les 2 référents de ses catégories : Ludo Blouin et Tom Martin ?

En effet je mets en place les séances U15 et U18 et je suis en relation permanente avec Tom. Je supervise également la mise en place sur le terrain et l’évolution des équipes sur les matchs du week end. Concernant Ludo, il a la responsabilité de mettre nos principes de travail au niveau de l’école de football.

Tu as également pris une licence de joueur. On a d’ailleurs pu te voir jouer lors des matchs de coupes. Envisages-tu de faire partie du groupe des 14 joueurs chaque week-end ou seulement pour la coupe ?

En effet, j’ai repris une licence joueur cette année après une grosse année d’interruption. La volonté est de trouver le meilleur équilibre pour que l’équipe soit la plus efficace possible. Mes choix seront donc  conditionnés par rapport à ce critère.

On a pu voir que contre Mortagne tu as évolué dans une sorte de 4-4-2 (Fabian et Thibault en pointe) alors que contre Vihiers tu étais plutôt en 4-3-3. Cela signifie que tu cherches encore la bonne formule ou bien c’est plutôt une adaptation vis à vis de l’adversaire ?

Pour moi un système est mis en place pour être animé par la suite sur l’aspect offensif et défensif. L’objectif étant de poser des problèmes lorsque l’on possède le ballon et de fermer les espaces défensivement. Les joueurs ont beaucoup de liberté sur le terrain pour dézoner et dépasser leurs  fonctions. Je souhaite qu’il soit capable de s’adapter à la perte du ballon pour être le plus performant sur nos phases de transitions.

Depuis le début de la saison, Thibault Garnier semble avoir hérité du rôle de capitaine, qu’est-ce qui a motivé ce choix ?

Je connaissais Thibault (par son passage au SO Cholet). C’est un garçon impliqué dans la vie du groupe, qui fait le lien avec les différentes générations. En parallèle, j’aime travailler avec un « groupe relais » de joueurs que je détache en début de saison. Enfin comme évoqué plus haut, je suis un entraîneur proche de l’ensemble de mes joueurs donc je ne fais aucune différence quelque soit le niveau.

Arnaud, merci pour cette interview, si tu as un dernier mot à dire sur le club, la saison à venir, aux supporters, etc… n’hésites pas !

PATIENCE ! « Rome ne s’est pas faîte en un jour ». L’idée est de mettre en place un projet de jeu commun au club pour travailler sur le moyen et le long terme. Le résultat est la conséquence du travail réalisé et nous commençons tout juste cette nouvelle aventure. Merci aux supporters présents à domicile et à l’extérieur, pour leurs nombreux encouragements. Enfin, adoptons les bons comportements pour véhiculer la meilleure image possible du club de Saint Laurent Malvent !

 

Crédits Photos : Anthony Billaud